Nouvel horaire d'ouverture dès le 1er mai 2021

 

Lundi - vendredi: 8:00 - 18:30

Samedi, dimanche et jours fériés:  9:00 - 17:00

 

 


 Les vaccinations COVID pour nos patients  (avec les vaccins Moderna et Pfizer/BioNTec)
continuent au rythme de l'arrivage des vaccins.


 

Le 29 novembre 2020.

En mars de cette triste année 2020, nous avons découvert avec angoisse le « coronavirus » : venu sournoisement de Chine, il envahit le nord de l’Italie, semant la désolation, puis se propage au Tessin.

 

Tardivement les remontées mécaniques seront fermées dans toute l’Europe. Cependant des stations de ski feront parler d’elles tristement. C’est le cas d’Ischgl en Autriche, mais aussi de Verbier qui répandra le virus dans le val de Bagnes. C’était la 1re vague, qui n’a été que modérée en Suisse. Nous nous sommes vantés d’être les meilleurs face à ce Covid… Bien mal nous en a pris, car la suite ne fut pas glorieuse…

 

Vient la 2e vague en octobre qui sera par chez nous plus proche du tsunami ! Hôpitaux saturés, soins intensifs débordés nécessitant des transferts, pages d’avis mortuaires se multipliant… Voilà que le Valais devient recordman du taux d’infection et de mortalité au covid ! Triste exploit dont les causes restent un peu mystérieuses, mais nos comportements sont sans doute pour quelque chose.

 

Nous voilà aux portes de Noël. Les pays limitrophes ont décidé de garder les remontées mécaniques fermées. La Suisse a opté pour une ouverture de ses installations. Certes l’enjeu économique est énorme, voire vital, certes nous commençons à suffoquer derrière nos masques, nos mesures « barrière » et toutes les restrictions sociales engendrées, mais le risque d’une 3e vague dévastatrice existe, alors que les effets de la 2e vague ne sont pas encore absorbés dans les hôpitaux. Ce n’est pas tant la pratique du ski de piste, ni l’utilisation de remontées mécaniques qui inquiètent. En effet des mesures de protection seront mises en place efficacement.

 

C’est le comportement des vacanciers qui sera crucial dans l’« after ski ». Les restaurants et bars seront probablement fermés dès 23 heures. Que se passera-t-il dans les chalets ? La tentation de réunions privées bien fréquentées, bien arrosées, les uns contre les autres sera forte… Des mesures rapides et fermes devront être prises en cas de foyer de contagion (cluster) et notamment la fermeture des installations de remontée mécanique, voir la mise en quarantaine d’une station ou d’une région. Nos autorités devront faire preuve de clairvoyance et de courage et chaque citoyen de suffisamment d’abnégation pour retrouver en 2021 notre belle qualité de vie.

 

Bonnes vacances de Noël paisibles, sportives et heureuses. Bon hiver à tous.

Dr Gilbert Darbellay

Remerciements chaleureux!

Les médecins de la Maison de la Santé remercient chaleureusement toutes les personnes qui ont eu la grande amabilité de nous fournir en matériel de protection (masques, gel désinfectant, blouses de protection jetables et cousues main), particuliers et entreprises, ainsi que les communes du Grand Entremont pour leur collaboration.

 

En voici une liste évolutive:
Aurélie Alter (Vollèges), blouses
Hélène Delaloye (Bruson), blouses cousues main
Isabelle Fellay (Orsières), blouses cousues main
Willy Genoud (Vollèges) masques FFP2
Rose-Marie Joris (La Fouly), blouses cousues main
Rolf Knauer (Rothkreuz, Roche Diagnostics), 1000 blouses
Frédéric Maillard, Rodrigue Joris (Orsières, carrosserie du Six-Blanc), combinaisons
Héloïse May, étudiante en 4e année de médecine, offre de travailler ici
Joaquim Oliveira Sousa (Le Châble), masques
Protection Civile, PC, masques
Marie Pouget (Orsières), blouses et désinfectant
Raphaël Riand (Sembrancher ), masques
Arnaud Rossier (Le Châble, 1934 Partners et 1934 Aviation), 300 masques
Victor Minchey Sabev (Le Châble) 50 combinaisons
Françoise Theux et amies (Orsières), blouses cousues main
Colette Tornay ( ), blouses cousues main

 

Nos remerciements vont aussi aux hommes de la Protection Civile qui accueillent les personnes à l'entrée par tous les temps,
aux concierges qui rendent ce lieu de travail agréable et le désinfectent de fonds en comble tous les jours,
et bien sûr à toutes nos assistantes dont le travail est indispensable au bon fonctionnement de la Maison de la Santé.

Mille mercis aussi à la Dre Corinne Cohen qui, après avoir organisé la "coronaclinique", est allée renforcer les équipes hospitalières, tout comme la Dre Paula Felix depuis le 1er avril!

Merci!

Un des cabinets du 3e étage sera dorénavant entièrement consacré à la pédiatrie.

Le Dr Michel Russo travaille déjà à la Maison de la Santé depuis juin 2016 et partage son temps entre le service de pédiatrie de l'hôpital de Sion et Sembrancher.
Il consulte le lundi et le mercredi après-midi.

Il sera bientôt rejoint par la Dre Alicia Bardet et ceci dès le 4 août 2020. Elle consultera d'abord le mardi et le vendredi toute la journée, puis aussi le jeudi par la suite.

Vous pourrez bientôt faire connaissance avec elle en découvrant son portrait dans le menu "pédiatres" sous "l'équipe".

Bienvenue à la Dre Alicia Bardet et bonne continuation au Dr Michel Russo !


Les parents qui cherchent une ou un pédiatre peuvent prendre rendez-vous au 027 780 1530.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pandémie du coronavirus Covid-19 balaie la planète, semant l’effroi dans le monde entier. Des millions de gens sont confinés,
l’économie est gelée. Les médias de la planète n’ont plus qu’une préoccupation : le virus.

La vie de chacun est ainsi bouleversée, nos aînés sont reclus chez eux ou dans les EMS. Les contacts sociaux ne tiennent qu’à une
connexion NET. Un petit avant-goût d’apocalypse. Les décomptes des hospitalisations, de personnes aux soins intensifs intubées,
des décès par cantons, par pays, font partie de notre quotidien. Sur le journal, les faire-part de décès se concluent tous par une
phrase d’une grande tristesse : « la cérémonie se déroulera dans la plus stricte intimité en raison de la pandémie ».
Situation tragique, historique. L’armée mobilisée en renfort, du jamais vu depuis la 2ème guerre mondiale.
Mais malgré tout, certaines personnes travaillent toujours. Bien sûr dans nos hôpitaux, le branle-bas de combat est bientôt à son
paroxyme. Mais un tas de petites mains s’activent en dehors, sur les chantiers, dans les entreprises, dans les magasins d’alimentation,
la police, la PC, le personnel des EMS, des CMS.

Parmi eux : la Maison de la Santé du Grand Entremont. Rapidement, nous nous sommes adaptés à cette nouvelle situation. Face à ce
virus sournois, il a fallu trouvé des stratégies pour soigner les victimes et protéger les personnes indemnes. Car nos malades
chroniques souffrant de diabète, d’insuffisance cardiaque ou autres maladies ont toujours besoin de soins, au risque sinon de voir
une surmortalité apparaître au delà de celle liée à la pandémie directement.

Sous la houlette de la Dresse Corinne Cohen qui s’est rapidement proposée pour organiser une « coronaclinique », des mesures ont
été prises. La Maison de la Santé a convié la Protection Civile d’assumer à l’entrée un premier tri afin d’éviter le mélange de patients
suspects d’être porteur du covd19 et les autres.
Ensuite une séparation totale spatiale a été réalisée rapidement avec l’aide des communes : le rez de chaussée est dévolu totalement
à l’accueil des patients suspects d’être atteints par le coronavirus (= la « coronaclinique »). Une paroi de bois a été construite pour
fermer complètement le rez.

            

Pour les autres consultations urgentes ou nécessaires, une nouvelle entrée a été crée à l’arrière du bâtiment. Ainsi ces patients « non
suspects », triés par la PC rejoignent les cabinets des étages 1 à 3 sans rentrer en contact avec des personnes potentiellement
infectées.
Si le travail ne manque pas à la « coronaclinique », par contre la vie des étages est devenue particulièrement calme, toutes les
consultations pouvant être repoussées le sont, de nombreuses autres sont réalisées par le téléphone, enfin les visites à domicile vont
en augmentant. Dans ce contexte morose, le chômage partiel touche certaines de nos assistantes dévouées.

Les jeunes médecins ont sommé les plus de 55 ans de rester aux étages pour les épargner... Cette situation est bien sûre évolutive.
Plusieurs assistantes ont été infectées et doivent observer une quarantaine, les médecins étant pour l’instant indemnes.

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont eu la grande amabilité de nous fournir en matériel de protection
(masques, gel désinfectant, blouses de protection cousues main), particuliers et entreprises, ainsi que les communes du Grand Entremont pour leur
collaboration.

Tout le personnel de la Maison de la Santé demande encore une fois aux habitants du Grand Entremont de respecter les mesures de
confinement et vous souhaitent de garder la Santé et un bon moral dans cette épreuve autant inédite que terrible. Nous restons à
votre disposition.

Dr Gilbert Darbellay and co

En cas de symptômes pouvant faire penser au CoVid-19, mêmes légers, annoncez-vous à la réception !. Comment évaluer votre risque et décider du comportement à avoir

Coronavirus, accueil, masque, risques et comportement

Les vaccinations COVID pour nos patients (avec les vaccins Moderna et Pfizer/BioNTec) continuent au rythme de l'arrivage des vaccins.

Nouvel horaire d'ouverture dès le 1er mai 2021