Cette partie du site vous présente tout le personnel que vous aurez l'occasion de côtoyer dans le premier bâtiment de la maison de la santé, en commençant par les assistantes, puis les généralistes et les spécialistes.

De par son statut de pionnier en Valais et l'opposition au projet de la commune de Bagnes, le projet de la Maison de la Santé à Sembrancher attira beaucoup l'attention, d'une part de la population du Grand Entremont, soucieuse de l'avenir de sa médecine de proximité, et d'autre part des médias et réseaux sociaux.

Voici un petit tour d'horizon médiatique pour vous remémorer l'évolution du projet, de ses origines aux début des travaux:

En mars 2009, un sujet du 19h30 s'intéresse à la fin programmée des gardes médicales en Entremont et se conclut en citant les deux principaux objectifs allant donner naissance au projet de Maison de la Santé sembrancharde, le regroupement des forces et l'attrait pour les nouveaux médecins. Reportage du 7 mars 2009.

En septembre 2012, en réaction au rapport du Dr Pedroni, l'option d'un centre médical entremontant est privilégiée et Sembrancher semble être l'endroit idéal pour l'établir avec une antenne située à Verbier. Nouvelliste du 25.09.2012: page 1 / page 2

Une année plus tard, le projet est présenté à la population à Orsières et au Châble devant plus de 500 personnes. Les médecins se sont unanimement ralliés au projet de centre sembranchard, démontrant l'intéret minime du projet multisite défendu par Bagnes. Nouvelliste 03.09.2013: page 1 / page 2 page 3

Le 20 décembre de la même année, le lieu, les plans des bâtiments ainsi que la date de mise en service pour le printemps 2016 sont annoncés. Mais on présente également le refus de la commune de Bagnes de participer à ce projet. Nouvelliste du 21.12.2013

Le 9 juin 2014, Rhône FM fait un état des lieux du projet et propose une interview de Jean-Maurice Tornay ainsi que de Jean-Pierre Deslarzes. Interview Rhône FM

En juillet 2014, on annonce la mise à l'enquête du premier des trois bâtiments que devrait rassembler ce centre voué à la santé. On y aborde également la porte laissée entrouverte à la commune de Bagnes ainsi que le soutien sans faille affiché par les six autres communes du Grand Entremont. Nouvelliste 11.07.2014 : page 1 / page 2 

Seulement 2 mois plus tard, la commune de Bagnes annonce publiquement son désir de créer deux centres médicaux sur son territoire et, par conséquent, écarte le projet sembranchard. Nouvelliste du 30.09.2014 

Puis le 5 octobre est publié par l'un des médecins affiliés au projet de la Maison de la Santé un article sur Facebook. Largement soutenu et partagé sur le réseau social, il avait pour but d'exprimer l'agacement des médecins vis-à-vis des dirigeants bagnards qui mettaient en péril la viabilité du centre en faisant "cavalier seul". Article facebook (si vous n'aimez pas le format facebook: article). Suite à la polémique lancée par les médias ayant repris l'affaire, des précisions ont été apportées par l'auteur. Mise au point

Enfin, en 6 mai 2015, jour de la pose de la première pierre, un communiqué est envoyé aux médias et l'info est reprise par le Nouvelliste, La Liberté, Swissinfo,... Canal 9 a également proposé les interviews de Jean-Maurice Tornay ainsi que de Jean-Pierre Deslarzes. 

Un article a également été écrit par le Nouvelliste lors du retrait de l'opposition sur le deuxième bâtiment du complexe de la maison de la santé. Nouvelliste 25.11.2015

Le 14 avril 2016, à savoir à deux mois de l'ouverture prévue de la Maison de la Santé du Grand Entremont, un article est paru dans le nouvelliste présentant les enjeux ainsi que quelques détails de fonctionnement de ce projet novateur. page 1 / page 2

C'est finalement le 27 août 2016 que l'inauguration officielle de la Maison de la Santé du Grand Entremont s'est tenue. Elle fit l'objet de plusieurs articles et sujets dans les médias régionaux ainsi qu'à la RTS. Article 24HSujet Canal9Sujet 19:30 RTSSujet Rhone FMSujet RadiochablaisArticle Nouvelliste

 

 

La Maison de la Santé est un projet mené par les médecins de la région supportés par les autorités d'Entremont ainsi que de la commune de Bovernier. Dans une démarche visant à promouvoir la qualité des soins, ainsi que leur pérennité, les médecins alors répartis sur l'ensemble du district se réunissent en un point central, Sembrancher.

Ce centre est un grand plus pour l'avenir de la médecine de proximité dans nos régions tant il est désormais difficile de trouver de jeunes médecins prêt à s'installer seul dans un village de montagne. Dans cette nouvelle structure, ils pourront profiter de l'expérience des médecins déjà présents ainsi que de locaux parfaitement équipés.

De plus, pour rendre les soins plus efficaces à l'avenir dans le Grand Entremont, différents protagonistes de la santé seront associés au projet et disposeront d'un bâtiment. Ainsi une pharmacie, un dentiste, un osthéopathe, des phytothérapeutes ainsi que d'autres acteurs de la santé de notre région seront présent dans le projet de Maison de la Santé.

Mais le principal objectif, qui est également le plus difficile à atteindre en cette période de pénurie de médecins couplée au vieillissement de la population médicale, est la reprise d'une garde médicale 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

 

Pour rappel les gardes permanentes ne sont plus assurées depuis 2009, ce qui avait fait alors l'objet d'un sujet au journal télévisé.

En mars 2008, le Dr Gilbert Darbellay adresse un courrier au président de la commune d’Orsières pour le rendre attentif à la problématique de la garde médicale qui n’est plus assurée sur le district (en raison du vieillissement des médecins) et de la pénurie médicale programmée.

En 2009, le conseil des présidents de commune prend en main le problème et s’adjoint la collaboration du Dr Deslarzes (responsable médical de l’OCVS).

En avril 2011, le mandat est donné au Dr Dominique Pedroni de réaliser une analyse approfondie de la situation médicale en Entremont.

En novembre 2011, le rapport du Dr Pedroni est présenté au conseil des présidents qui donne mandat au préfet (M. Jean-Maurice Tornay) d’initier les démarches avec les médecins pour connaître leur avis et entamer des discussions avec la commune de Bagnes pour éclaircir leurs intentions quant à leur projet de centre médical à Villette.

Le 8 mars 2012, les médecins se réunissent et adoptent à l’unanimité le projet de la Maison de la Santé à Sembrancher.

Le 7 novembre 2012, les médecins sont réunis par le préfet.  Ils signent une déclaration d’intention. Le projet se dessine concrètement avec l’aide de M. Jean-Daniel Antille de la promotion économique du canton du Valais.

Le 3 décembre, les 5 communes (sans Bagnes) décident d’apporter leur soutien aux médecins. La commune de Sembrancher a acquis les terrains et mandaté le bureau d’architecture GAME pour une étude de faisabilité.

Le 21 mars 2013, une séance constitutive se déroule pour créer un groupe de travail,  puis les réunions vont se multiplier pour préciser les plans du bâtiment, pour travailler sur un règlement interne de fonctionnement, sur les moyens techniques (radiologie, laboratoire, informatique etc.), sur les assistantes médicales…

Les 27 et 29 aout 2013 se déroulent des séances d’information, au Châbles et à Orsières, pour toute la population, avec une très forte participation. 

Le 30 octobre 2013, les présidents des 5 communes décident de créer une association pour la construction de la Maison de la Santé à Sembrancher.

Le 13 février 2014, la commune de Bovernier se joint à l’association de communes.

Le 22 juillet 2014, la SA Médidranse est constituée devant notaire.

Le 25 mars 2015, la convention entre l’association des communes et Médidranse SA est signée.

Les travaux de construction débutent le 7 avril 2015

 

La maison de la santé est gérée par un comité constitué de 5 médecin, présidés par Denis Chevalley

Pour en finir avec les bruits de villages, les "on dit" et autres rumeurs qui parcourent nos villages, un article du docteur Darbellay met au claire quelques points qui semblent mal interprétés extra-muros.

Halte au rumeurs

Le Dr Denis Chevalley ayant quitté sa fonction de président en décembre 2017, c'est la Doctoresse Paula Felix qui lui succède depuis la dernière assemblée générale de décembre 2017.

Nouvelle Présidente

Après un peu plus d'une année, le premier renfort est arrivé!

Frederic Bruchez

Les informations sur le personnel de la Maison des médecins sont terminées. Rendez-vous sur la page dédiée pour vous renseigner sur l'équipe de la Maison de la Santé.

Personnel

Recherche