News

Bienvenue à la commune de Bagnes

Cette fois c'est fait: la commune de Bagnes a rejoint l'association des communes pour la Maison du Grand Entremont. Après bien des tergiversations depuis des années, voilà toutes les communes du distr...

Hélicoptère

Le 8 février, premier atterrissage d’hélicoptère à la MSGE. Petit événement à Sembrancher : un hélicoptère d’Air-Glaciers s’est posé sur l’héliport situé sur le toit du bâtiment de l’ambulance. Il a d...

Carna 2018-news

Nouvelle période fébrile en Valais avec cette période carnavalesque. Les caricatures de Christian Constantin fleurissent de toute part. Les Guggenmusiks animent les cortèges.  Mais à la MSGE , pas de...

Coup de gueule de GD

En ces temps où l’on parle beaucoup dans les medias via des politiciens du revenu des médecins (et non pas du revenu de certains médecins), une nouvelle m’a fait plaisir : la fermeture ordonnée par la...

Madame la Présidente

Medidranse SA représente la société des médecins de la Maison de la Santé du Grand Entremont. C'est elle qui gère le fonctionnement administratif et économique du centre médical. Elle est composée uni...

Arrivée du Dr Frédéric Bruchez

Promesses, promesses... Nous avions dit que le but N° 1 de la création de la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE) était de faire venir dans notre district des jeunes médecins pour assurer le ...

More From: Actualité Uncategorised

Cette fois c'est fait: la commune de Bagnes a rejoint l'association des communes pour la Maison du Grand Entremont. Après bien des tergiversations depuis des années, voilà toutes les communes du district d'Entremont (+Bovernier) réunies autour de la Maison de la Santé.

Bien sûr que cette décision fasse plaisir... "mieux vaut tard que jamais"... Pourtant cela ne changera en rien le fonctionnement de la Maison de la Santé. Les Bagnards n'ont pas attendu cette annonce pour venir consulter à Sembrancher! Et pour les médecins de la Maison de la Santé, il n'y a pas de conséquences pratiques ou économiques, leur loyer n'est aucunement modifié. La commune de Bagnes en entrant dans l'association des communes contribuera à la garantie bancaire pour les bâtiments , ce qui ne devrait pas représenter un gros problème...

Reste l'épineux problème de la couverture médicale de Verbier. Le président de la commune de Bagnes, M. Eloi Rossier, espère que ce rapprochement entraînera une aide des médecins de Sembrancher pour trouver une solution à Verbier. Lors des discussions pour revoir la couverture médicale d'Entremont, il y a 7 ans, l'idée était de créer un centre médical à Sembrancher (à l'intersection des 2 vallées) et un centre à Verbier (vu l'importante population en saisons). Malheureusement la commune de Bagnes ne voyait pas les choses ainsi et a décidé d'opter pour une autonomie médicale. De ce fait, nous nous sommes concentrés sur le projet de la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE). Sa conception, sa réalisation et enfin son fonctionnement quotidien exigent une grande dépense d'énergie. Actuellement, nous n'avons plus les ressources pour nous engager dans un nouveau projet sur Verbier. Pourtant nous encouragerons des collègues intéressés et collaborerons volontiers avec des médecins désireux de travailler pour l'ensemble de la population , touristique et autochtone et partageant la même vision de la médecine.

Bienvenue à la commune de Bagnes!

Le 8 février, premier atterrissage d’hélicoptère à la MSGE. Petit événement à Sembrancher : un hélicoptère d’Air-Glaciers s’est posé sur l’héliport situé sur le toit du bâtiment de l’ambulance. Il a déposé une patiente prise en charge quelque part dans le val de Bagnes. Elle a été  accueillie par le médecin de garde à la MSGE(Dresse Paula Felix).

Il va de soit que seuls des cas de traumatisme ne nécessitant pas d’intervention chirurgicale urgente ou de maladies n’exigeant pas une hospitalisation seront pris en charge à la MSGE. Cela exige une bonne collaboration avec le médecin de l’hélicoptère pour effectuer un tri adéquat.

Cet héliport sera utile aussi pour prendre en charge des urgences graves où le pronostic vital est engagé reçues à la MSGE et nécessitant une hospitalisation en urgence (infarctus, AVC...).

Medidranse SA représente la société des médecins de la Maison de la Santé du Grand Entremont. C'est elle qui gère le fonctionnement administratif et économique du centre médical. Elle est composée uniquement de médecins travaillant actuellement ou dans le futur à la MSGE.

Son conseil d'administration est composé de 5 médecins dont l'un préside ce CA. Il s'appuie sur l'aide d'une fiduciaire et de l'assistante coordinatrice, Isabelle Tornay. Voilà pour l'explication technique...

Ce CA est composé de 2 dames et 3 hommes. L'un d'eux, le Dr Denis Chevalley fut président de la constitution de la SA, pour l'inauguration, jusqu'à décembre 2017, mais il a souhaité se retirer. Ainsi c'est la Doctoresse Paula Felix qui lui succède depuis la dernière assemblée générale de décembre 2017. Une femme présidente d'un CA en Valais et de plus en Entremont! Voilà qui méritait tout de même un coup de chapeau, Mme la Présidente.

Plein succès à la Dresse Paula Felix pour sa présidence!

En ces temps où l’on parle beaucoup dans les medias via des politiciens du revenu des médecins (et non pas du revenu de certains médecins), une nouvelle m’a fait plaisir : la fermeture ordonnée par la justice du canton de Genève d’une « clinique » Corela. Cette dernière n’avait de clinique que le nom. En réalité, il s’agit d’un centre d’expertise privé qui travaille uniquement sur mandat des assureurs. 

 

Ainsi, lorsqu’un arrêt de travail se prolonge trop au goût de l’assureur, ce dernier exige une expertise et adresse le patient (ou plutôt l’assuré) dans ce centre d’expertise. Clairement ces « experts » sont rétribués par les assureurs et leurs conclusions, on s’en doute, vont dans le sens du payeur…

Outre l’évidence de la moralité très douteuse de ce principe, il semble que les « médecins-experts » engagés dans cette pseudo-clinique n’avaient même pas de droit de pratique pour certains. Il s’agit prioritairement de médecins étrangers, mercenaires, venus travailler en Suisse a priori pour profiter de la qualité de l’air, de la vue sur le beau lac Léman, le jet d’eau etc…

 

On découvre le cynisme du système avec des médecins qui sont loin de remplir leur mission  et des assureurs dont le sens de l’étique est tout simplement nul.

Cette « clinique » sera donc fermée pour 3 mois… J’espère clairement qu’elle disparaîtra à jamais. Que l’on identifie des personnes qui tenteraient de profiter du système , soit, mais que l’on tente par tous les moyens possibles , y compris les plus ignobles, de retirer la perte de gain à des personnes en grande souffrance, NON !

 

Gilbert Darbellay

Promesses, promesses...

Nous avions dit que le but N° 1 de la création de la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE) était de faire venir dans notre district des jeunes médecins pour assurer le prise en charge médicale dans le futur. Et bien en voici une première concrétisation depuis l'ouverture de la MSGE. Une démonstration avait déjà été réalisée  avec l'installation des Dresses Lucile Bois-Farinaud et Paula Félix le 1er juin 2016.

Le 1er novembre 2017 le Dr Frédéric Bruchez débutera ses consultations.

Il s'est déjà présenté sur notre site (cf l'équipe). Marié (merci à son épouse d'accepter de venir s'installer en Entremont), père de 3 enfants, c'est un bagnard bon teint, fils de M. Laurent Bruchez-physiothérapeute bien connu. Voilà enfin un médecin qui a passé son enfance en Entremont, les derniers étant ceux de la génération Gilbert Bruchez, Jean-Pierre Deslarzes et Bernard Darbellay... Tous les autres sont des pièces rapportées... Mais sûr que son sang bagnard n'est pas sa seule qualité! Outre une parfaite connaissance de la région et des gens, il a toujours manifesté un intérêt pour la médecine de premier recours et a suivi une formation post-graduée en fonction.

Nous nous réjouissons de collaborer avec le Dr Frédéric Bruchez que nous connaissons déjà depuis quelques années, car il a été impliqué dès le début dans la création de la MSGE. De ce fait nous le recommandons vivement, notamment aux patients encore orphelins du Dr Gilbert Bruchez.

Pour en apprendre plus sur lui : Présentation 

 

 

 

Connexion

Recherche