News

Une enquête réalisée par l'Observatoire valaisan de la santé a montré que qu'ils soient spécialistes ou de premier recours, les médecins sont plus nombreux et plus jeunes sur l'ensemble du canton avec...

Il est entré discrètement à la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE). Car c’est déjà au courant 2017 qu’il a rejoint son compère Frédéric Bruchez au 3 ème étage. Vincent Luisier a la médecine g...

Et voilà encore un dinosaure de la médecine d’Entremont qui quitte la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE). Après Gilbert Bruchez, François Barmettler, c’est au tour de Jean-Pierre Deslarzes d...

Félicitations à nos 2 assistantes Laura Gard et Tamara Maret pour leur « Intégrale du Rogneux », encouragées par Laura Maître, Rébecca Magnin et Tiffany Thétaz.

Le 31 décembre 2018, le Dr François Barmettler quittera la Maison de la Santé pour tirer un trait final sur sa longue carrrière médicale. Diplômé en médecine en 1975, il effectuera sa formation post-...

More From: Uncategorised Actualité

Le 15 septembre 2018 les 7 communes du Grand Entremont ( Bagnes-Bourg-Saint-Pierre- Bovernier- Liddes- Orsières-Sembrancher-Vollèges) ont organisé une fête pourcélébrer la réalisation de la « Maison de la Santé du Grand Entremont » - MSGE. Cette fois , c’est 4 bâtiments qui sont unis à Sembrancher pour collaborer à la santé des Entremontants et de leurs hôtes.

Le premier bâtiment sorti de terre et fonctionnel depuis le 1 er juin 2016 fut le centre médical avec ses cabinets médicaux et le rez-de-chaussée pour la gestion des urgences.

Le deuxième immeuble est celui des paramédicaux (pharmacie - physiothérapie - ostéopathie - centre médico-social - dentiste - pédicure).

Le troisième bâtiment « Ciel et Terre » comporte la société BTEE et des appartements.

Le petit dernier a été mis à disposition des ambulances de l’Hôpital du Valais (7h-19h) coiffé d’un héliport conforme aux normes édictées par l’OFAC. Un parking sous-terrain complète l’ensemble.

Il s’agit donc d’une collaboration de type « public-privé » , les communes ayant assuré la garantie bancaire, mais ce sont les locataires ou acheteurs qui assument les coûts. L’investissement des communes reste donc faible si ce n’est pour le dernier bâtiment.

Une grande démonstration de sauvetage a été mise en scène pour débuter la journée avec les interventions combinées de la police cantonale, des pompiers d’Orsières, des ambulanciers , ainsi que des samaritains. Ensuite ce fut le temps des discours avec au micro le préfet M. Alain Maret, M. Samuel Buchard pour l’Hôpital du Valais , puis le représentant de l’OFAC. Enfin M le chanoine Joseph Voutaz a béni les lieux.

L’apéro a suivi avec un accompagnement musical de solistes de L’Edelweiss d’Orsières.

Les invités étaient enfin conviés à une raclette. Des vols d’hélicoptère Air-Glaciers et d’autres activités se sont déroulés dans l’après-midi.

Le soleil fut de la partie, le vent sembranchard aussi, mettant à l’épreuve la tente de l’OCVS. La quasi totalité des présidents de commune était présente, ainsi que nombreux conseillers, députés, préfet, sous-préfète, M Jean-Maurice Tornay ancien préfet et fer de lance du projet, représentants de l’hôpital du Valais, occupants des lieux et heureusement , la population d’Entremont…

Les différents protagonistes de la MSGE sont a priori satisfaits de leur outil de travail, et il semble que la population du Grand Entremont également. La MSGE entretient une collaboration avec l’hôpital du Valais (quelques spécialistes de ce dernier consultent à la MSGE) ainsi qu’avec tous les physiothérapeutes et pharmaciens du district.

Voilà donc l’épilogue d’une aventure qui a débuté il y a longtemps, qui a connu quelques tensions lors de sa conception, mais qui connaît une « happy end » ce jour d’inauguration officielle. La gestion de la Santé du Grand Entremont possède ainsi une solide assise à Sembrancher et une belle garantie pour les futures générations.

 

Gilbert Darbellay

Connexion

Recherche