Vaccins, doses de rappel et mesures de protection

Depuis le 15 décembre 2022, le lien d’inscription à la vaccination COVID-19 dans les centres de vaccination du canton du Valais est remplacé par l’adresse

www.vs.ch/vaccination-covid

 

Vous avez certainement remarqué que le port du masque est de moins en moins populaire et qu'il n'est pratiquement plus utilisé comme mesure de protection. La situation épidémiologique a changé et nous nous trouvons dans une situation de transition. Pour nos cabinets et institutions de santé, le problème est que différents virus circulent, dont toujours aussi du SARS-Cov-2.

 
Les cabinets médicaux accueillent souvent des personnes malades et donc potentiellement contagieuses. Le masque et les autres mesures d’hygiène permettent de minimiser la transmission de la maladie aux autres patient·e·s et au personnel du cabinet. De plus, les cabinets médicaux accueillent aussi des personnes vulnérables qui présentent un risque accru d’évolution grave de la maladie. Il convient de les protéger.

Nous recommandons que tous les patient·e·s présentant des symptômes d’une infection des voies respiratoires (rhume, mal de gorge, toux, fièvre) continuent à porter un masque lors d’une consultation afin de protéger les autres patient·e·s et le personnel du cabinet.

De manière générale, toutes les personnes qui le souhaitent peuvent continuer à porter un masque dans les cabinets médicaux.
 
L’objectif est de continuer à contenir le risque d’infections dans les cabinets médicaux et d’endiguer la pénurie de personnel. De plus, il est encore difficile d’estimer l’évolution des affections post-COVID et leurs conséquences ; nous devons donc poursuivre nos efforts dans une mesure supportable afin de maintenir au plus bas le nombre de nouvelles contaminations.
 

Toutes les vaccinations recommandées restent gratuites et autorisées.
Seules les doses de rappel qui ne sont pas recommandées officiellement en Suisse sont payantes (60.- CHF)
La vaccination complète continue d’offrir une bonne protection contre les formes
graves de la maladie.

Le virus SARS-Cov-2 n'a pas disparu, dû à une forte contagiosité et à l'échappement immunitaire et vaccinal des variants Omicron.
Il n'est donc pas inutile de continuer à se protéger simplement (lavage des mains, masque si désiré, distance, surveiller son état de santé et faire un test dès l’apparition de symptômes).

En Suisse, on note la présence des variants Omicron 22B (BA.5), 22E (B.Q1), 22D (BA.2.75), 22F (XBB).

 

 


 

Source des graphiques:  Emma B. Hodcroft. 2021. "CoVariants: SARS-CoV-2 Mutations and Variants of Interest." https://covariants.org/

 


Ci-dessous, un "arbre généalogique" des variants du SARS-CoV-2, du premier virus au dernier variant Omicron XBB.